À Charles Spon, le 25 mars 1664, note 5.
Note [5]

  • Λουκιανου Σαμοσατεως απαντα. Luciani Samosatensis Opera omnia in duos tomos divisa. Iohannes Benedictus Medicinæ Doctor et in Salmuriensi Academia Regia linguæ Græcæ Professor, ex antiquis libris, locorumque sensu emendavit : et Latinam versionem ita recognovit, ut maxima ex parte propriam fecerit. Editio purissima, cum Indice locupletissimo.

    [Œuvres complètes de Lucien de Samosate {a} divisées en deux tomes. Iohannes Benedictus, {b} docteur en médecine et professeur de langue grecque en l’Académie royale de Saumur, les a corrigées à partir des anciens livres et en se fondant sur le contexte ; et il a en si profondément révisé la traduction latine qu’elle est en très grande partie devenue son œuvre propre. Édition extrêmement soignée, avec un très riche index] ; {c}

  • Πινδαρου περιοδος. Pindari Olympia, Pythia, Nemea, Isthmia. Iohannes Benedictus… ad metri rationem, variorum exemplarium fidem, Scholiastæ ad verisimiles coniecturas directionem, totum authorem innumeris mendis repurgavit. Metaphrasis recognita, Latina paraphrasi addita, poeticis et obscuris phrasibus Græca prosa declaratis ; denique adiectu rerum et verborum brevibus et sufficientibus commentariis, arduum eiusdem sensum explanavit. Editio purissima, cum Indice locupletissimo.

    [Odes complètes de Pindare : {d} Olympiques, Pythiques, Néméennes, Isthmiques. Iohannes Benedictus {b}… a purgé toute l’œuvre de l’auteur de ses innombrables fautes, conformément aux règles de la métrique, sur la foi de diverses versions existantes et en en fondant le commentaire sur des conjectures vraisemblables ; il en a revu les explications, y a ajouté une interprétation latine, et éclairci en prose grecque les passages poétiques et obscurs ; enfin, il a mis au jour son sens ardu en ajoutant de brefs mais suffisants commentaires des faits et des mots. Édition extrêmement soignée, avec un très riche index]. {e}


    1. V. note [14], lettre 41.

    2. Jean Benoît, v. note [14], lettre 222.

    3. Saumur, Petrus Piededius, 1619, in‑8o, texte grec et latin juxtalinéaire : tome 1 (1 078 pages), tome 2 (1 114 pages) ; ouvrage dédié à Philippe du Plessis-Mornay (v. note [19], lettre 81).

    4. V. notule {a}, note [3], lettre 530.

    5. Ibid. et id. 1620, in‑4o de 484 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 mars 1664, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0774&cln=5

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons