À Adolf Vorst, le 16 juillet 1660, note 5.
Note [5]

Johannis Antonidæ Vander Linden de Hemicrania menstrua, historia et consilium : ad Serenissimam Principem Lowisam Auriacam, Marchionissam Brandenburgicam, etc.

[Observation et consultation de Johannes Antonides Vander Linden sur la migraine menstruelle ; {a} à l’intention de la sérénissime princesse Louise Henriette d’Orange, {b} margravine de Brandebourg, etc.] {c}


  1. La migraine (v. note [11], lettre 469) menstruelle est celle dont les accès sont liés aux règles.

  2. En 1646, Louise Henriette d’Orange-Nassau (1627-1667), fille du stathouder Frédéric Henri (v. note [8], lettre 66), avait épousé Frédéric Guillaume de Hohenzollern, électeur de Brandebourg (v. note [10], lettre 150).

  3. Leyde, Johan. Elsevier, 1660, in‑8o : consultation hippocratique en 313 paragraphes (92 pages), effectuée à distance, datée de Leyde, le 22 février 1659 ; elle est adressée à Gulielmus Stratenus (Wilhelm van der Straten, Utrecht 1593-ibid. 1681), archiatre de la Maison d’Orange et professeur de médecine à Utrecht.

V. notes [5], lettre 680, et [4], lettre latine 137, pour les 27 thèses de Johannes Antonides Vander Linden concernant la « Circulation du sang selon Hippocrate ».

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Adolf Vorst, le 16 juillet 1660, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1171&cln=5

(Consulté le 17/04/2024)

Licence Creative Commons