Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 5.
Note [5]

V. notes :

  • [30], lettre 117, pour Jean Héroard ;

  • [14], lettre 358 pour la Cani miuro… ;

  • [35], lettre 399, pour le Genius Παντουλιδαμασ… ;

  • [15], lettre 398, pour la lettre de Siméon Courtaud à Charles Spon, où il dit que ce livre a été écrit par « un docteur de mes amis » ;

  • [30] de L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté, pour Antoine Madelain, docteur en médecine de Montpellier qui appartenait au proche entourage parisien de Renaudot ;

  • [11], lettre 360, pour Marie-Pierre Litaudon, que je remercie de m’avoir, au cours de la correspondance que nous avons échangée de septembre à novembre 2020, replongé dans ces deux ouvrages et incité à traduire les biographies latines de Héroard qu’ils contiennent.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=5

(Consulté le 16/04/2024)

Licence Creative Commons