Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit
Note [50]

Triade 97.

« “ Dans Tite-Live, Paul Émile exigeait trois choses d’un soldat : avoir un corps aussi robuste et agile que possible ; des armes convenables et légères ; < et > enfin un courage disposé à recevoir les commandements. {a} Brasidas, au rapport de Thucydide, jugeait que les devoirs du meilleur soldat étaient de vouloir, de respecter, et d’obéir à ses chefs ; {b} le reste<, disait aussi Æmilius,> étant à laisser au bon vouloir des dieux immortels et au soin des généraux ” {a} (Gabriel Naudé dans son livre de Studio militari, page 40). » {c}


  1. En 216 av. J.‑C., Lucius Paullius Æmilius, Paul-Émile, général et consul romain, périt en perdant la bataille de Cannes (Canne dans les Pouilles) contre Hannibal Barca (deuxième guerre Punique, v. note [29], lettre 525). Sans le copier strictement, Naudé (v. infra notule {c}) s’inspirait de Tite-Live (Histoire de Rome, v. note [2], lettre 127), relatant un discours que Paul-Émile adressait à ses troupes (chapitre xxiv, livre xliv) :

    Unum imperatorem in exercitu providere et consulere, quid agendum sit, debere, nunc per se, nunc cum iis, quos advocaverit in consilium ; qui non sint advocati, eos nec palam nec secreto iactare consilia sua. Militem hæc tria curare debere, corpus ut quam validissimum et pernicissimum habeat, arma apta, cibum paratum ad subita imperia ; cætera scire de se diis immortalibus et imperatori suo curæ esse.

    [Le général seul devait dans une armée prévoir et régler les opérations nécessaires, soit par lui-même, soit de concert avec les officiers qu’il appelait au conseil. Ceux qui n’y étaient pas admis ne devaient émettre leurs propres idées ni en public ni en privé. Il appartenait au soldat de veiller à trois choses : avoir un corps aussi robuste et agile que possible ; des armes convenables ; des vivres prêts pour partir au premier ordre. Quant au reste, il devait savoir que les dieux immortels et son général s’en soucieraient].

  2. Brasidas, stratège (général) spartiate du ve s. av. J.‑C., s’est illustré lors de la guerre du Péloponnèse, entre Sparte et Athènes. Thucydide, son contemporain, a écrit l’Histoire de cette guerre (v. note [3], lettre 561) ; il y a relaté un discours de Brasidas à son armée (livre v, chapitre ix), d’où Naudé (v. infra notule {c}) a extrait sa citation textuelle, en en donnant la traduction latine.

  3. Cette triade 97 est la transcription du passage indiqué dans le traité de Gabriel Naudé « sur l’Art de la guerre ». {i} Il appartient au livre i, De Militis Officio [Le Devoir du soldat], § ii, Sed ea tantil. quæ enumerantur ex sapientissimor. il. Ducum sententia [Mais voici brièvement résumé l’avis qu’on tire de ces très sages généraux]. Le Borboniana en a omis contexte et adapté le début (livre premier, pages 39‑40) :

    […] quidquid ex utriusque studiis, et officio pendet mihi sit in votis et animo explicare ; præsertim cum videam istud antea quidem a sapientissimis viris usurpatum, ut brevibus omnino, et tribus tantum aut quatuor verbis, illud omne quod ad Militem spectat, complexi sint. Nam Paulus Æmilius apud Livium, tria solum modo illi curæ esse volebat, nempe ut […].

    [(…) mon vœu et ma volonté seraient d’expliquer tout ce qui dépend du zèle et du devoir de chacun ; {ii} mais voyant fort bien que de très sages auteurs se sont déjà attachés à le faire, je me contenterai de résumer très brièvement, en trois ou quatre mots seulement, tout ce qui regarde le soldat. Dans Tite-Live, Paul Émile voulait que cela ne tînt qu’à trois choses, à savoir (…)]. {iii}

    1. Rome, 1637, v. note [10], lettre latine 4, à Jan van Beverwijk, datée du 19 juillet 1640.

    2. Chef et soldat.

    3. Suit la triade empruntée.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit. Note 50

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8212&cln=50

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons