À Claude II Belin, le 24 mai 1660
Note [7]

Johann Jakob Wepfer (Schaffhouse 1620-1695), frère aîné de Johann, avait étudié pendant huit ans à Bâle et à Strasbourg, visité les universités d’Italie, puis pris le bonnet de docteur en 1647 à Bâle. Plusieurs princes d’Allemagne l’attachèrent à leur service. Il a laissé plusieurs ouvrages, dont un traité sur la ciguë (Cicutæ aquaticæ historia et noxiæ [Histoire et mauvais effets de la ciguë aquatique], Bâle, 1679, in‑4o, pour la 1re édition) qui resta longtemps un modèle d’étude sur la manière dont agissent les médicaments et les poisons (Jourdan in Panckoucke), et surtout un livre sur la clinique et l’anatomie pathologique de l’apoplexie où il a brillamment fondé la notion d’accident artériel cérébral (v. note [3], lettre 616).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 24 mai 1660. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0610&cln=7

(Consulté le 18.01.2020)

Licence Creative Commons