Autres écrits
Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 5  >

[Ms BIU Santé 2007, fo 239 ro | LAT | IMG]

Tiré de M. Moreau. [1][1]

Parotides et Dioscures (Castor et Pollux)
[mémorandum non daté] [a][2][3]

Les parotides jouent un grand rôle dans l’évolution des maladies. Certains les appellent les Dioscures, et sans doute est-ce parce qu’elles présagent l’issue favorable des maladies. [2][4] Voyez Cassius l’Iatrosophiste au problème xxx, et le commentaire qu’en a donné Gesner. [3][5][6][7] On donne aux parotides le nom de Dioscures parce qu’elles annoncent la résolution imminente de la maladie, tout comme on appelle Castor et Pollux, ou Dioscures, les étoiles jumelles dont l’apparition en n’importe quelle partie d’un navire est tenue pour annoncer une heureuse navigation ; ce qui fait dire à Pline, livre ii, chapitre xxxvii, au sujet des étoiles Dioscures, qu’on les tient pour salutaires quand elles apparaissent ensemble car elles annoncent alors une heureuse navigation ; quarum adventu fugari diram illam ac minacem Helenam ferunt, etc[4][8][9] Daléchamps parle ainsi de ce passage : Græci hoc meteoron vocant πολυδευχεα, Latini Castorem et Pollucem[5][10]

Quand les parotides commençaient à paraître, voire même in declinatione morbi[6][11] M. Marescot [12] disait qu’il fallait recommencer à saigner plus que jamais, et saigner en diable et demi. [13] M. Haultin en disait autant. [14] Je l’ai ouï dire à MM. Seguin, [15] de La Vigne, [16] et à M. Guillemeau[17] Voyez Botal au chapitre v de curandi ratione per sanguinis missionem[7][18][19]

Si Castor et Pollux apparaissent ensemble, elles annoncent et garantissent une heureuse navigation ; mais seules, c’est le contraire. Voyez les Aquæ nuptiales de Novarini, page 369. [8][20] Voyez Muret en ses variæ Lectiones, livre vi, chapitre ii[9][21][22][23]

> Retour au sommaire des 21 consultations et mémorandums 


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 5.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8135
(Consulté le 30.09.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.