Fiche biographique
Utenbogard (Uytenbogaert), Christiaen

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Médecin d’Utrecht (Hollande) né vers 1620, Christiaen Utenbogard (Uytenbogaert ou Wtenbogaert), [1] était apparenté (petit-fils ou petit-neveu) au théologien remontrant (arminien) d’Utrecht Johannes (Jan) Utenbogard (1557-1644, v. note [65] de la lettre du 21 août 1656). Lui-même adepte de cette religion, Christiaen avait étudié en Italie, comme en atteste le récit de voyage qu’il a publié en flamand (Reys na Italien, tot Mantoua… 1649), et à Paris, où il avait fait la connaissance de Guy Patin. Margaretha Utenbogard, [2] sœur de Christiaen, était mère de Jan van Heurne (Heurnius).

Âme profondément chrétienne et sensible aux âpres querelles calvinistes hollandaises, Utenbogard fut nommé chanoine du chapitre de Sainte-Marie à Utrecht en 1662 (v. note [1], lettre latine 202). Grand amateur de botanique, il sollicitait souvent Guy Patin pour obtenir les graines de plantes rares qu’on pouvait se procurer à Paris. V. note [3], lettre latine 287, pour la vaine ambition qu’il aurait eue de succéder à Adolf Vorst dans la chaire de botanique de Leyde en 1664.

Notre édition contient 58  lettres qu’ont échangées Patin et Utenbogard :

  • le recueil de Iohannes Brant (Amsterdam, 1702) contient 13 lettres de Patin datées du 27 janvier 1651 au 6 février 1669 (dont quatre écrites en français) ;

  • la Bibliothèque universitaire de Leyde conserve les originaux de deux d’entre elles, et nous en a procuré une supplémentaire (en français), datée du 24 octobre 1668 ;

  • le ms BIU Santé 2007 contient les brouillons autographes ou dictés de 50 lettres latines de Patin ; leurs dates vont du 23 juillet 1655 au 6 février 1669 ; huit ont aussi été imprimées dans le recueil de Brant ;

  • les Archives de l’Institut d’Histoire de l’Académie russe des Sciences à Saint-Pétersbourg conservent une lettre latine de Patin, datée du 18 mai 1652, que nous a communiquée le Dr Anna Stogova (vUne lettre inédite de Guy Patin venue de Russie) ;

  • la Bibliothèque du Collège de France (ms Montaiglon, pages 185‑190) conserve la seule (mais extraordinaire) lettre qu’on connaisse d’Utenbogard à Patin, écrite en latin le 21 août 1656.

Utenbogard n’a jamais assuré de charge académique et n’a publié aucun livre ; il ne doit sa maigre notoriété posthume qu’à sa copieuse correspondance avec Patin.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Utenbogard (Uytenbogaert), Christiaen

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8032

(Consulté le 09.12.2019)