Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit
Note [19]

Triade 30.

François Savary, marquis de Brèves (Melay, Bourgogne 1560-Paris 1628) a été ambassadeur de France en Turquie de 1591 à 1605. Fort instruit dans les langues et les lettres turques et arabes, « Il avait été si longtemps à Constantinople qu’il en était devenu tout mahométan » (Tallemant des Réaux). {a}

Je n’ai pas trouvé la source de cette triade ottomane dans la :

Relation des voyages de Monsieur de Brèves, tant en Grèce, Terre sainte et Égypte, qu’aux royaumes de Tunis et Alger. Ensemble, un Traité fait l’an 1604 entre le roi Henri le Grand et l’empereur des Turcs, et trois discours du dit seigneur. {b}

La relation entre le vin et le catarrhe {c} ne se comprend que si on prend catarrhe au sens d’hydropisie. {d} En favorisant la goutte, {e} le vin peut augmenter le risque de lithiase. {f} Cette remarque est dans le pur style hygiénique et médical de Guy Patin. Le reste de la triade s’accorde avec son catholicisme gallican.


  1. Tome i, page 554, historiette sur Gaston d’Orléans, dont M. de Brèves fut nommé gouverneur en 1611.

  2. Paris, Nicolas Gasse, 1628, in‑4o de 383 pages ; peut-être la triade vient-elle donc d’une conversation directe avec Savary, mais plus probablement avec Nicolas Bourbon qu’avec Guy Patin.

  3. V. note [12], lettre 121.

  4. V. note [12], lettre 8.

  5. V. note [30], lettre 99.

  6. Pierre urinaire, v. note [11], lettre 33.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8212&cln=19

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons