À Hugues de Salins, le 16 mars 1660
Note [22]

V. note [27], lettre 337, pour Edmond Richer, son livre De ecclesiastica et politica Potestate [La Puissance ecclésiastique et politique] et le richérisme. Il n’y a pas eu à cette époque d’édition complète des œuvres de Richer, mais son De ecclesiastica… et son Testamentum ont été réédités à Paris en 1660, in‑12o. Les partisans de Richer prirent le nom de richéristes.

À proprement parler, Richer avait été syndic de l’Université de Paris (v. note [27] des Décrets et assemblées de 1650-1651 dans les Commentaires de la Faculté de médecine de Paris), et non pas de la seule Sorbonne (dont il était docteur de théologie).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 16 mars 1660. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0596&cln=22

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons