À Claude II Belin, le 7 septembre 1654
Note [27]

« Ô mœurs ! ô temps ! » (Cicéron, v. note [52], lettre 292). Pierre i Broussel (v. note [6], lettre 160), héros du Parlement en août 1648, était mort le 5 septembre.

Le curé de Saint-Jean-en-Grève était alors Pierre Loisel (v. note [10], lettre 293), janséniste et partisan du cardinal de Retz ; tout comme celui de Saint-Médéric, Henri Duhamel (Paris 1612-Saint-Maurice sur Aveyron 1682), l’un des docteurs de Sorbonne qui avait approuvé La fréquente Communion d’Antoine Arnauld en 1643. Ordonné prêtre en 1642, Duhamel était curé de Saint-Merri (paroisse de Paris, autrement nommée Saint-Médéric) depuis 1645, où il se faisait remarquer par son zèle pastoral au service des plus pauvres.

Saint-Merri n’était pourtant pas une paroisse tranquille car Duhamel en partageait la cure avec l’abbé Edme Amyot, chaud partisan des jésuites qui ne manquait jamais une occasion de tracasser son collègue janséniste. Duhamel avait en chaire exhorté ses ouailles à remercier Dieu pour l’évasion du cardinal de Retz. Dès le 6 septembre, un exempt des gardes lui portait une lettre de cachet du roi, lui intimant de sortir de Paris dans les 24 heures pour se rendre à Langres. Le dimanche 7 au matin, Duhamel quitta Saint-Merri.

Commençait alors un exil de dix ans, de Langres à Quimper (fin 1654), puis à Bellême dans le Perche et Chalon-sur-Saône. Ayant signé le Formulaire qui condamnait les Cinq Propositions de Jansénius et s’étant réconcilié avec les jésuites, Duhamel retrouva brièvement Saint-Merri en 1664 avant de devenir chanoine de Notre-Dame, puis de retourner dans la paroisse de ses débuts, à Saint-Maurice-sur-Aveyron dans le Gâtinais.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 septembre 1654. Note 27

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0368&cln=27

(Consulté le 30.11.2020)

Licence Creative Commons