Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2B. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [39]

Guy Patin a mentionné cet échange de discours dans ses lettres à Charles Spon du 2 août (note [36]) et du 6 septembre 1652 (note [10]), disant que Pierre Loisel « est un fort habile homme dans la doctrine et dans son métier de curé, mais qui ne harangue pas bien ».

Outre le grand officier de la Couronne royale qui portait le titre de chancelier de France, on appelait chancelier (Furetière) :

« celui qui garde les sceaux des princes de la Maison royale ou de quelques communautés. Le chancelier de l’Université est celui qui scelle les lettres des grades et des provisions {a} qu’on donne dans l’Université. Il y a deux chanceliers dans l’Université de Paris : l’un qui est établi dans la cathédrale, {b} d’où vient que les bonnets et les degrés de docteurs en théologie sont pris au logis de l’évêque, {c} et ce chancelier est du corps du chapitre. Il y en a un autre pour les actes, qui est un religieux de Sainte-Geneviève, {d} parce que cette Maison a été tirée de Saint-Victor, {e} où se tinrent autrefois les premières écoles après celles de la cathédrale. »


  1. « Titre en vertu duquel on jouit d’un bénéfice, d’une charge » (ibid.).

  2. Notre-Dame de Paris.

  3. Au palais de l’archevêché.

  4. Génovéfain, v. note [42], lettre 324.

  5. V. note [2], lettre 877.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2B. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 39

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8187&cln=39

(Consulté le 29.06.2022)

Licence Creative Commons