Annexe : Autobiographie de Charles Patin
(Lyceum Patavinum, 1682)
Note [40]

Après les Allemands, les Suisses et les Italiens, Charles Patin en venait aux médecins qu’il avait connus et admirés ailleurs en Europe.

  • Notre édition contient 69 lettres que Guy Patin a écrites à Johannes Antonides Vander Linden, mort en 1664 (ce qui prouve bien que Charles incluait dans son catalogue les gens qu’il avait rencontrés dans ses voyages avant son exil de 1667).

  • V. notes :

    • [3], lettre latine 118, pour Nicolaas Dirk, dit Tulpius, mort en 1674 ;

    • [13], lettre 759, pour Frans de Le Boë, dit Sylvius, mort en 1672 ;

    • [8] supra, notule {b}, pour Charles ii de La Sale Drelincourt, mort en 1697.

  • L’anatomiste Reinier de Graaf (Graeff, Schoonhoven près d’Utrecht 1641-Delft 1673) a donné son nom aux follicules des ovaires contenant les ovules, qu’il a découverts avec Nicolas Sténon en 1673 (v. supra note [22]).

  • Theodor Kerckring (Amsterdam 1638-Hambourg 1693) a aussi contribué aux progrès de l’anatomie et de la physiologie, et publié un Commentarius in Currum triumphalem Antimonii Basili Valentini, a se latinitate donatum [Commentaire sur le Char triomphal de l’antimoine de Basile Valentin (v. note [2], lettre latine 31), qu’il a traduit en latin] (Amsterdam, Andreas Frisius, 1671, in‑12).

  • Docteur de Leyde en 1667, Jan Swammerdam (Schwammerdam ; Amsterdam 1637-ibid. 1680) fut l’un des premiers à fonder ses observations sur le microscope ; rival de de Graaf, il a publié de nombreux ouvrages d’anatomie et d’entomologie.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Autobiographie de Charles Patin
(Lyceum Patavinum, 1682). Note 40

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8226&cln=40

(Consulté le 18.08.2022)

Licence Creative Commons