À Charles Spon, le 1er mai 1654, note 45.
Note [45]

Guy Patin a ajouté les deux derniers titres de sa liste dans la marge :

  • Les Véritables causes des malheurs présents de l’Espagne ; Tirées de l’espagnol du P. Jean Eusèbe de Neuremberg, {a} de la Compagnie de Jésus ; {b}

  • Prodigieux enfant pétrifié de la ville de Sens. Avec une légère et brève question problématique des causes naturelles de l’induration d’icelui. {c} Le tout traduit de latin en français par M. Siméon de Provanchères, médecin en ladite ville, et accru de son opinion sur ledit problème. {d}


    1. Juan Eusebio de Nieremberg, v. note [13], lettre 81.

    2. Lyon, Jean Champion, 1644, in‑8o de 250 pages ; traduit par Jacques Sirmond (v. note [7], lettre 37.

    3. V. note [7], lettre 159, pour l’original latin de Jean d’Ailleboust (Observatio lithopædii…, Sens, 1582).

    4. Sens, Jean Savine, 1582, in‑8o de 41 pages.

      Le titre annonce l’impressionnante « figure du dit prodige » et l’assortit de ces vers, signés « I.A.M. » :

      « Jadis Deucalion d’un coup d’arrière-main,
      D’un dur caillou faisait un tendre corps humain. {i}
      Dis-moi pourquoi tu vois maintenant le contraire,
      Que le mollet enfant se change en dure pierre ?

      L’homme lors s’abaissait sous la divine essence,
      Maintenant est revêche et sans obéissance. » {ii}

      1. V. note [7] des Décrets et assemblées de la Faculté de médecine (1650-1651).

      2. Éternelle habitude de lier les infortune inexplicables de l’homme à ses écarts de conduite.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er mai 1654, note 45.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0348&cln=45

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons