Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [74]

François Blondel a tiré ses trois dernières citations du tome xiii des Comment. F.M.P.

  1. C’est au 5e paragraphe du fo 157 vo (et non 158 vo) qu’il est question de désigner un professeur de chirurgie, le 8 novembre 1642, quelques jours après l’inauguration de la première année du décanat de Michel i de La Vigne (v. note [2], lettre 72) :

    Mag. Petrus Leconte Junior creatus anno superiore chirurgiæ professor, die Jovis 27. Novemb. a meridie anno 1642. orationem habuit ad Medicinæ studiosos elegantem et elaboratam de chirurgiæ præstantia, ac sequentibus diebus docere cœpit.

    [Maître Pierre Le Conte le Jeune, qui avait été nommé professeur de chirurgie l’an dernier, {a} a prononcé devant les écoliers de médecine, le jeudi 27 novembre 1642 à midi, un discours élégant et bien travaillé sur l’éminence de la chirurgie, et il a commencé à enseigner les jours suivants].


    1. Blondel déduisait de ce rappel que Pierre ii Le Conte (v. note [10], lettre 430), fils de Pierre i, avait enseigné la chirurgie l’année précédente (1641‑1642). Il se trompait pourtant (en oubliant que la désignation des professeurs était anticipée d’un an), comme le prouve ce commentaire sans ambiguïté de Guillaume Du Val daté du 2 novembre 1641 (2e et 3e paragraphes du fo 128 vo) :

      Item prorogata professio chirurgiæ M. Ioan. Chartier hoc anno 1641.

      Electus autem M. Petrus Le Comte Iunior, professor chirurgiæ in annum sequentem.

      [De même, le professorat de chirurgie de M. Jean Chartier a été reconduit pour cette année 1641. {i}

      M. Pierre Le Conte le Jeune a quant à lui été élu professeur de chirurgie pour l’année suivante]. {ii}

      1. Confirmation claire (mais elle a échappé à Blondel) du fait que Jean Chartier a bien professé la chirurgie pendant deux années consécutives (1640-1641 et 1641-1642, v. supra dernière notule {a}, note [73]).

      2. C’est-à-dire pour 1642-1643

  2. Le fo 203 vo relate l’élection des professeurs le 7 novembre 1643, lors de l’assemblée qui inaugurait la seconde année du décanat de Michel i de La Vigne :

    Magister Ioannes Pietre chirurgiæ professor creatus est, sed docendi munus et demonstrandi chirurgicas operationes non aggressurus ante prædicata martinalia anni 1644.

    [Maître Jean Piètre a été nommé professeur de chirurgie, mais il ne commencera pas à enseigner et démontrer les opérations chirurgicales avant la susdite Saint-Martin de 1644]. {a}


    1. Le 1er octobre 1644, soit un mois avant l’élection de Jean Merlet au décanat, le 5 novembre.

    À la 14e ligne du fo 252 vo, dans le tableau des docteurs régents établi le 24 novembre 1644 (première année du décanat de Jean Merlet), Maître Jean Piètre est honoré du titre de Schol. professor chirurg. [professeur de chirurgie de l’École].

  3. V.  les notules {a} et {b} de la note [70] supra pour le fo 286 vo relatant l’assemblée du 9 novembre 1645, inaugurale de la seconde année du décanat de Jean Merle, au cours de laquelle Piètre refusa le renouvellement de sa chaire de chirurgie pour une année supplémentaire.

    Pour la cohérence de la note de Blondel dans le manuscrit, ma traduction y a remplacé in porro 1um [ensuite, pendant la première] par in porro 2um [ensuite, pendant la seconde].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 74

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8187&cln=74

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons