Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 9 manuscrit, note 11.
Note [11]

« ainsi son destin l’avait-il fixé. »

Le duc Henri de Joyeuse (1563-1608) était le frère puîné du duc Anne de Joyeuse, {a} et l’aîné du cardinal François de Joyeuse. {b}

Henri de Joyeuse eut une double carrière, civile et religieuse : marié en 1581 à Catherine de Nogaret de La Valette, sœur de Jean-Louis, duc d’Épernon, {c} la mort de son épouse (1587) le décida à se faire capucin, sous le nom de Père Ange ; après avoir adhéré à la Ligue, il quitta l’état monastique pour devenir gouverneur du Languedoc ; il se rallia à la cause royale en 1596 et Henri iv le nomma maréchal de France ; tout en conservant son duché, Henri de Joyeuse reprit ensuite le froc et se consacra aux pieux devoirs de son Ordre. Il mourut au couvent des capucins de Rivoli en Italie.

Du mariage de Henri de Joyeuse et de Catherine de Nogaret de La Valette, était née en 1585 une fille unique, Henriette-Catherine de Joyeuse. {d} En 1597, dans sa 13e année d’âge, elle épousa en premières noces Henri de Bourbon, duc de Montpensier (1573-1608), qui avait refusé la main de Marie de Médicis (au dire du Borboniana). De cette union naquit Marie, dite Mademoiselle de Montpensier, {e} première épouse éphémère de Monsieur, Gaston d’Orléans, frère du roi Louis xiii.


  1. Mort en 1587, v. première notule {b}, note [47] du Borboniana 8 manuscrit.

  2. V. note [17], lettre 88.

  3. V. note [12], lettre 76.

  4. Morte en 1656, v. note [20], lettre 372.

  5. V. note [55] du Borboniana 5 manuscrit.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 9 manuscrit, note 11.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8210&cln=11

(Consulté le 24/04/2024)

Licence Creative Commons