À Charles Spon, le 9 mai 1653
Note [19]

Marie de Bourgogne (1457-1481), fille de Charles le Téméraire (1433-1477, v. note [5], lettre 869), duc de Bourgogne, et d’Isabelle de Bourbon, épousa en 1477 l’archiduc d’Autriche, qui devint l’empereur Maximilien ier, à qui elle apporta en dot la Bourgogne, les Pays-Bas et la Franche-Comté. Marie et Maximilien devinrent les grands-parents de Charles Quint (v. note [4], lettre 692).

V. notes [17][21] du Borboniana 8 manuscrit pour une généalogie détaillée des Habsbourgs d’Autriche et d’Espagne aux xve et xvie s.

Fils de Charles vii (v. note [30], lettre 279), Louis xi (1423-1483) monta sur le trône de France en 1461. Son brillant règne est principalement évoqué dans notre édition au travers des Mémoires de Philippe de Commynes, son secrétaire et conseiller intime. V. note [5], lettre 692, pour les manœuvres matrimoniales de Louis xi visant à se concilier la faveur de la Maison de Bourgogne. Le traité d’Arras (1482) couronna ses efforts en rattachant la Bourgogne et la Picardie au royaume. Charles viii succéda à son père en 1483 (v. note [14], lettre 997).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 mai 1653. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0312&cln=19

(Consulté le 02.07.2022)

Licence Creative Commons