À André Falconet, le 18 octobre 1666, note 2.
Note [2]

Olivier Le Fèvre d’Ormesson (v. note [18], lettre 735), qui avait été rapporteur au procès de Nicolas Fouquet, était fils d’André, conseiller au Parlement de Paris, mort en 1665 (v. note [6], lettre 811). Comme le supputait Guy Patin, Simon Dreux d’Aubray n’eut pas de successeur, car l’office de lieutenant civil du Châtelet de Paris (v. note [6], lettre 21) allait être scindé en deux charges :

  • celle de lieutenant civil du prévôt de Paris, réduite à ses attributions contentieuses, allait échoir à Antoine Dreux d’Aubray, fils de Simon ;

  • celle de lieutenant général de police, par transformation de l’office de lieutenant criminel (v. note [5], lettre 104), fut confiée à Gabriel Nicolas de La Reynie, (v. note [5], lettre 907).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 18 octobre 1666, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0881&cln=2

(Consulté le 25/05/2024)

Licence Creative Commons