Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [20]

L’attaque de la Faculté parisienne contre les médecins dits étrangers et contre les empiriques devenait nominale :

  • v. note [18], lettre 223, pour le plus insigne d’entre eux, Antoine Vallot, docteur de la Faculté de Reims, alors médecin ordinaire d’Anne d’Autriche, nommé premier médecin de Louis xiv en 1652 ;

  • Antoine Moussin portait le titre de médecin ordinaire du roi, mais je n’ai rien trouvé de plus à son sujet ;

  • v. note [18], lettre 420, pour Edme Vézou, médecin par quartier du roi, protégé par Vallot ;

  • v. note [35] des Décrets et assemblées de 1651‑1652 dans les Commentaires de la Faculté de médecine de Paris pour Tobie Bloire ;

  • v. note [30] de L’ultime procès de Théophraste Renaudot…, pour Antoine Madelain, docteur de Montpellier et pugnace allié du Gazetier.

Tous ces médecins étaient adeptes des remèdes chimiques, et de l’antimoine en particulier.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8183&cln=20

(Consulté le 18.10.2019)

Licence Creative Commons