À Charles Spon, le 10 août 1649
Note [26]

Le seul ouvrage alors publié de Francesco Frigimelica (1491-1559), médecin de Padoue qui soigna le pape Jules iii, était la Casp. Hofmanni Pathologia parva, in qua methodus Galeni practica explicatur, quam olim Fr. Frisimelica promiserat… [Petite pathologie de Caspar Hofmann, où la méthode pratique de Galien est expliquée, que Francesco Frigimelica avait jadis promise…] (Iéna, Ernest Steinmann, 1640, in‑8o).

Giovanni Paolo Pernumia, médecin italien du xvie s., est auteur de la Nova ac plane singularis omnes totius corporis humani affectus præter naturam medendi ratio… nunc primum studio et opera Laurentii Scholzii… [Manière nouvelle et simple pour remédier selon la nature à toutes les maladies du corps humain… publié pour la première fois par Lorenz Scholtz (v. note [18], lettre 407)…] (Francfort, héritiers d’Andreas Wechel, C. Marnius et J. Aubrius, 1596, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 août 1649. Note 26

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0192&cln=26

(Consulté le 22.09.2019)

Licence Creative Commons