À Claude II Belin, le 10 septembre 1636
Note [7]

Jean de Hontas, comte de Gassion (Pau 1609-Lens 2 octobre 1647), en rupture avec sa famille, avait cheminé sans argent jusqu’à s’engager comme volontaire dans un régiment de cavalerie. Il servit alors dans l’armée calviniste du duc de Rohan qui opérait en Guyenne et en Languedoc et qui le prit sous sa protection. Après la paix d’Alais (ou Alès, le 28 juin 1629, v. note [15], lettre 13), Gassion s’était mis au service de Gustave-Adolphe, roi de Suède, et couvert de gloire à la bataille de Leipzig (1631). Après la mort du roi (bataille de Lutzen, 1632), il était rentré au service de la France et se battit vaillamment à Rocroi (v. note [8], lettre 83), ce qui lui valut, en même temps que Turenne, le bâton de maréchal, remis par le duc d’Enghien en personne le 17 novembre 1643. Blessé au siège de Lens (28 septembre 1647), il mourut quelques jours après (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 10 septembre 1636. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0031&cln=7

(Consulté le 12.08.2020)

Licence Creative Commons