Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 74.
Note [74]

« le dévoreur des histoires antiques. […] armé pour l’un comme pour l’autre ».

Les Éloges des hommes savants tirés de l’Histoire de M. de Thou d’Antoine Teissier, {a} sur Onofrio Panvino, {b} tome premier, pages 340‑343, ont procuré la matière de cet article.

Dans ses Epistolarum libri xii [Douze livres d’Épîtres], {c} l’érudit imprimeur vénitien Paul Manuce {d} écrivait (de Venise, sans date) à Antonius Augustinus, légat pontifical à Vienne (Autriche), livre ii, page 41 vo :

Onuphrius Panvinius, ille antiquitatis heluo, spectatæ juvenis industriæ, et ingenio, ut probitate, præstans, hic est, eritque, ut video, in aliquot menses imprimit suos Fastos cum commentariis.

[Onofrio Panvinio, ce dévoreur d’antiquité, lui qui se fait et, me semble-t-il, se fera remarquer pour l’admirable précocité de son talent et pour son intelligence, imprimera dans quelques mois ses Fastes avec commentaires]. {e}


  1. Genève, 1683, v. supra note [13].

  2. V. note [2], lettre 117.

  3. Venise, Alde, 1561, in‑8o de 474 pages, pour l’une de nombreuses éditions.

  4. V. note [16], lettre latine 38.

  5. Onuphrii Panvinii Veronensis fratris eremitæ Augustiniani Fastorum libri v a Romulo Rege usque ad Imp. Cæsarem Carolum v Austrium Augustum. Eiusdem in Fastorum libros Commenrarii in quis infiniti variorum auctorum loci, præcipue vero Historicorum, partim exponintur partim emendantur. His accedit Appendix in qua : Imperatorum et Consulum ordinariorum Fasti a CæsareDictatore usque ad Iustinianum Augsutum, ab Onuphrio concinnati ; M. Verrii Flacci Consularia et Triumphalia Fragmenta ; M. Aurelii Cassiodori, Prosperi Aquitanici, Incerti auctoris, Marcellini Comitis Chronica.

    [Les cinq livres des Fastes {i} d’Onofrio Panvinio, ermite de Saint-Augustin natif de Vérone, depuis le roi Romulus jusqu’à Charles Quint, auguste empereur d’Autriche ; ses Commentaires sur les livres des Fastes, où une infinité de passages de divers auteurs, principalement historiens, sont à la fois expliqués et corrigés. S’y ajoute un Appendice contenant : les Fastes des empereurs et consuls ordinaires depuis le dictateur César jusqu’à l’empereur Justinien, colligés par Onofrio ; les Fragments consulaires et triomphaux de Marcus Verrius Flaccus ; {ii} les Chroniques de Magnus Aurelius Cassiodorus, {iii} de Prosperus Aquitanicus, {iv} de Marcellinus Comes {v} et d’un auteur incertain]. {vi}

    1. Annales.

    2. Philologue latin mort en l’an 20 de l’ère chrétienne, dont Pompeius Festus a abrégé le lexique : v. note [12], lettre 460

    3. Historien du vie s., v. notule {a}, note [16] du Patiniana I‑2.

    4. Prosper d’Aquitaine, écrivain chrétien du ve s. qui a notamment prolongé la Chronique de saint Jérôme.

    5. Dit le comte Marcellin, chroniqueur chrétien du vie s.

    6. Heidelberg, Officina Sanctandreana, 1588, in‑fo, augmentation de la précédente édition (Venise, 1558).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 74.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=74

(Consulté le 21/06/2024)

Licence Creative Commons