À Charles Spon, le 24 décembre 1655
Note [8]

« Il convient donc de purger au début de la pleurésie » : conclusion initiale et imprimée de la thèse quodlibétaire sur la question An pleuritidis initio purgatio ?, que le bachelier Nicolas Morin devait disputée le 16 décembre 1655 sous la présidence de François Landrieu (v. note [15], lettre 426).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 décembre 1655. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0430&cln=8

(Consulté le 15.05.2021)

Licence Creative Commons