À Arnold Senguerdius, le 29 février 1664

Note [2]

Arnoldi Senguerdii Osteologia corporis humani [Ostéologie du corps humain par Arnoldus Senguerdius] (Amsterdam, 1662, v. note [48], lettre latine 154). Les amateurs d’ostéologie y remarqueront que l’anatomie des os y est présentée de la tête aux pieds, et non pas en commençant par la clavicule comme il est plus tard devenu ordinaire de le faire.

Senguerdius n’avait apparemment pas envoyé son autre livre portant sur un sujet qui intéressait pourtant beaucoup Guy Patin et ses contemporains : l’Arnoldi Senguerdii Discursus de ostento Dolano [Discours d’Arnoldus Senguerdius sur le Prodige de Dole] (Amsterdam, Peter van den Berge, 1662, in‑12) commente l’observation (rapportée par Vopiscus Fortunatus Plempius) d’un fœtus calcifié trouvé à Dole (Franche-Comté) en faisant l’autopsie du corps de sa mère (morte le 28 juin 1661), 16 ans après sa conception. C’est le 6e de 7 opuscules réunis dans la Collectanea de diuturna Gravitate [Collection sur la grossesse prolongée] (ibid. et id., 1662, in‑12).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Arnold Senguerdius, le 29 février 1664, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1320&cln=2

(Consulté le 18/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.