À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 22.
Note [22]

V. notes :

  • [13], lettre 96, pour pour l’historien et ministre calviniste David Blondel, mort le 6 avril 1655 à Amsterdam ;

  • [21], lettre 146, pour son livre (Amsterdam, 1647) niant l’existence de la papesse Jeanne (v. notes [45] et [46] du Naudæana 4) ;

  • [2], lettre 164, pour l’ouvrage qu’il a consacré aux Sibylles (Charenton, 1646) ;

  • [19] de la même lettre, pour celui qu’il a publié sur la Primauté de l’Église (Genève, 1641).

Son livre contre les nombreux écrits généalogiques adulateurs de Jean-Jacques Chifflet, {a} médecin de Besançon au service des gouvernants espagnols flamands et franc-comtois, s’intitulait :

Genealogiæ Francicæ plenior assertio. Vindiciarum Hispanicarum, Novorum Luminum, Lampadum Historicarum et Commentorum Libellis, Lotharingia Masculina, Alsatia vindicata, Stemma Austriacum, de pace cum Francis ineunda Consilium, de Ampulla Remensi disquisitio, et Tenneurius expensus, a Joanne Jacobo Chiffletio inscriptis, ab eoque in Francici nominis iniuriam editis inspersorum, omnimodo eversio. Auctore Davide Blondelo. Tomus primus.

[Protestation plus complète de la généalogie franque. Renversement en tout point des revendications hispaniques, des nouveaux éclairages, des flambeaux historiques, et des commentaires répandus par les libelles que Jean-Jacques Chifflet a écrits et mis au jour pour insulter la gloire franque : Lignée mâle de Lorraine, Alsace revendiquée, Généalogie autrichienne, Conseil sur la paix qui doit être entreprise avec les Français, Recherche sur l’ampoule de Reims, et Tenneurius expensus. {b} Par David Blondel. Tome premier.]


  1. V. note [18], lettre 104.

  2. Ce titre singulier a plus que les autres éveillé ma curiosité :

    Tenneurius expensus ; eius Calumniæ palam repulsæ. Subjuncta est Appendix ad Corollarium de Baptismo Clodovici i. Regis. Auctore Ioanne Iacobo Chifletio, Equite, ac Regio Archiatrorum Comite ; Serenissimo Archiduci Leopoldo Guilielmo a Cubicula.

    [Tenneurius {i} ruiné : ses Calomnie publiquement rejetées. Avec un Appendice au Corollaire sur le baptême du roi Clovis ier. Par Jean-Jacques Chifflet, chevalier et archiatre royal, appartenant au cabinet du sérénissime archiduc Léopold Guillaume]. {ii}

    1. Avant Blondel, le mathématicien et historien polémiste Jacques-Alexandre Le Tenneur (Paris 1604-1659) s’était attaqué aux écrits fantaisistes de Chifflet.

    2. Anvers, Balthasar Moretus, 1652, in‑4o de 47 pages.

  3. Amsterdam, Joannes Blaeu, 1654, in‑4o de 81 feuilles ne contenant que la Præfatio Apologetica [Préface apologétique] ; deuxième tome, sous-titré Carolini Sanguinis in Capetinam Familiam per annos 800 continuus influxus [L’écoulement continu du sang carolingien pendant 800 ans dans la famille capétienne], ibid. et ibid. 1654, in‑4o de 440 pages, auxquelles s’ajoute une généalogie de 130 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x

Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 22.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0399&cln=22

(Consulté le 29/05/2023)

Licence Creative Commons