À Charles Spon, le 25 mars 1664, note 4.
Note [4]

« on donnera à celui qui a ». {a}

Martin Richer de Belleval, {b} mort le 13 mars 1664, était chancelier de l’Université de Montpellier. La succession de cette charge fut l’objet d’une querelle : Michel Chicoyneau, {c} neveu de Richer de Belleval, comptait l’obtenir avec l’appui d’Antoine Vallot. {d} Dulieu :

« Les professeurs protestèrent immédiatement car le chancellariat était électif et seuls les maîtres de l’École avaient droit de désigner un successeur. Afin de le prouver d’ailleurs, ils se réunirent et élurent chancelier leur propre doyen Louis Soliniac, {e} puis ils dépêchèrent ce dernier ainsi que Pierre Sanche fils {f} à Paris pour y défendre leur point de vue. Malheureusement, Antoine Vallot ne dédaignait pas l’argent et Michel Chicoyneau, qui avait dû y mettre le prix, devint son protégé. Pierre Sanche fils arrivant à Paris, eut tôt fait de flairer d’où venait le vent. Aussi, trahissant délibérément sa mission et son collègue, il se hâta d’approuver la nomination de Michel Chicoyneau au chancellariat. Louis Soliniac, désormais seul, dut se soumettre, reconnaissant par la même occasion l’impuissance du doyen qu’il était pourtant ! Tout juste obtint-il de précéder le chancelier dans toutes les manifestations de l’École où il n’y aurait pas la masse, c’est-à-dire dans les cérémonies secondaires. »


  1. Paroles du Christ dans les Évangiles, v. note [12], lettre 340.

  2. V. note [12], lettre 57.

  3. V. note [15], lettre 584.

  4. Premier médecin de Louis xiv, qui avait mené une partie de ses études de médecine à Montpellier, mais avait obtenu son doctorat à Reims (v. note [18], lettre 223).

  5. V. note [35], lettre 309.

  6. V. note [4], lettre 397.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 mars 1664, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0774&cln=4

(Consulté le 24/05/2024)

Licence Creative Commons