À Charles Spon, le 10 mai 1652
Note [41]

Quinte-Curce : De la Vie et des actions d’Alexandre le Grand, de la traduction de M. de Vaugelas, avec les suppléments de Jean Freinshemius sur Quinte-Curce, traduit par Pierre Du Ryer (Paris, Augustin Courbé, 1653, in‑4o).

Vaugelas (v. note [47], lettre 229) avait travaillé trente ans à traduire Quinte-Curce (v. note [18], lettre 197), sans être jamais satisfait de son ouvrage, qu’il ne publia pas de son vivant ; cette édition de 1653 est le premier Quinte-Curce où a figuré son nom. Johann Freinsheim (Ulm 1608-Heidelberg 1660), philologue allemand qui était alors historiographe de la reine Christine de Suède, avait publié des Commentarii in libros superstites Q. Curtii Rufi [Commentaires sur les livres de Quinte-Curce qui nous sont parvenus] (Strasbourg, héritiers de L. Zesner, 1639, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mai 1652. Note 41

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0286&cln=41

(Consulté le 18.04.2021)

Licence Creative Commons