À Johann Garmers, le 2 juillet 1665
Note [5]

V. notes :

  • [10], lettre 736, pour l’édition du « Code théodosien » (Lyon, 1665), avec les commentaires de Jacques Godefroy (Genève 1587-ibid. 1652), professeur de droit, érudit, magistrat et diplomate genevois, qui avait travaillé sur cet ouvrage pendant trente années ; Jacques était le fère cadet de Théodore (v. note [27], lettre 207) et l’oncle de Denis Godefroy (v. note [13], lettre 209) ;

  • [6], lettre 736, pour les « Œuvres complètes » du P. Théophile Raynaud (Lyon, 1665) ;

  • [18], lettre 760, pour les Mémoires de Louis de Gonzague, duc de Nevers, grand-père de la reine Louise Marie de Pologne (v. note [11], lettre 18), rédigés par Marin Le Roi, sieur de Gomberville (Paris, 1665) ;

  • [11], lettre 776, pour l’« Abrégé de l’Histoire de tous les rois de France jusqu’à notre temps » de François Eudes de Mézeray (Paris, 1667-1668).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Garmers, le 2 juillet 1665. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1393&cln=5

(Consulté le 04.04.2020)

Licence Creative Commons