À Johann Georg Volckamer, le 13 février 1665
Note [15]

V. notes :

  • [5], lettre 809, pour William Butler (et sa pierre qui guérissait tous les maux) ;

  • [2], lettre 810, pour les yeux d’écrevisses (remède animal souvent frelaté) ;

  • [14], lettre 75, pour le laudanum (composition chimique et végétale) ;

  • [7], lettre 309, pour la poudre du Pérou (quinquina, remède végétal pur, mais importé d’Amérique par les jésuites) ;

  • [5], lettre 882, pour l’élatérium, et [9], lettre 260, pour la gomme-gutte (drastiques végétaux purs).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 13 février 1665. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1374&cln=15

(Consulté le 19.10.2019)

Licence Creative Commons