À Charles Spon, le 5 mars 1652
Note [30]

« Additions à l’Enchiridium [au manuel] anatomique et pathologique » (v. note [25], lettre 150). Il s’agit de la deuxième série des Opuscula anatomica de Jean ii Riolan, intitulée Opuscula anatomica varia et nova [Opuscules anatomiques divers et nouveaux] (Paris, Gaspard Meturas, 1652, in‑4o), qui contient :

  • Première partie :

    1. Ioannis Riolani antiquioris Scholæ Medicæ Parisiensis Decani [sic], necnon Professorum regiorum Decani, et Primarii Reginæ Matris Regis Ludovici xiii Medici, ac postremi, Tractatus de motu sanguinis eiusque circulatione vera, ex doctrina Hippocratis [Traité du mouvement du sang et de sa véritable circulation, d’après la doctrine d’Hippocrate, par Jean Riolan, ancien de la Faculté de médecine de Paris (dont il ne fut jamais doyen), ainsi que doyen des professeurs royaux, et premier médecin de la reine mère du roi Louis xiii, jusqu’à sa mort] (pages 1‑68) ;

    2. Ioannis Riolani notationes in primam exercitationem anatomicam de motu cordis et sanguinis in animalibus. Authore Guillelmo Harveo, Anglo, Medico regio, et Professore Anatomico in Collegio Medicorum Londinensium [Remarques de Jean Riolan contre le premier essai anatomique sur le mouvement du cœur et du sang chez les animaux, par William Harvey, médecin royal et professeur d’anatomie au Collège des médecins de Londres] (pages 69‑150) ;

    3. Anacephalæosis Nathanaelis Highmori, Angli, de circulatione totius sanguinis, in quavis particula, per universum corpus, examinata [Examen de la Récapitulation de l’Anglais Nathaniel Highmore (v. note [7], lettre 272) sur la circulation de la totalité du sang par tout le corps jusque dans chacune de ses plus infimes parties] (pages 151‑166) ;

    4. Anatome pneumatica [Anatomie pneumatique] (pages 167‑173, v. note [9], lettre 307) ;

  • Seconde partie :

    1. Ioannis Riolani… Responsio ad duas exercitationes anatomicas postremas Guillelmi Harvei, Angli, in Collegio Medicorum Londinensium Anatomes et Chirurgiæ Professoris, Serenissimæque Maiestatis Regiæ Archiatri, de circulatione sanguinis [Réponse de Jean Riolan… aux deux derniers essais anatomiques de l’Anglais William Harvey, professeur d’anatomie et de chirurgie au Collège des médecins de Londres, premier médecin de Sa Sérénissime Majesté la reine, sur la circulation du sang] (pages 1‑93) ;

    2. Notationes in tractatum clarissimi D.D. Petri Gassendi, Mathematices professoris regii, in Academia Parisiensi, de circulatione sanguinis, authore Ioanne Riolano [Annotations de Jean Riolan sur le traité de la circulation du sang par le très célèbre Pierre Gassendi, professeur royal de mathématiques en l’Université de Paris] (pages 95‑115, v. note [28], lettre 152) ;

    3. Disquisitio de transpositione partium naturalium et vitalium in corpore humano, authore Ioanne Riolano [Recherche de Jean Riolan sur la transposition des parties naturelles (situs inversus, v. note [11], lettre 254) et vitales dans le corps humain] (pages 117‑136) ;

    4. Ioannis Riolani Responsio ad Experimenta nova anatomica ut chylus hepati restituatur, et nova Riolani de circulatione sanguinis doctrina sarta tecta conservetur [Réponse de Jean Riolan contre les Expériences anatomiques nouvelles (de Jean Pecquet, et non de Thomas Bartholin comme l’annonçait ici Guy Patin), où le chyle est restitué au foie et où la nouvelle théorie de Riolan sur la circulation du sang est préservée intacte et entière] (pages 137‑201) ;

    5. Admonitio ad D. Petr. Guiffartum, medicum eruditissimum, de cordis officio novo [Avertissement à Me Pierre Guiffart, médecin très savant, sur la nouvelle fonction du cœur] (pages 203‑222) ;

    6. Ioannis Riolani… Defensio adversus inquisitionem Pauli Marquardi Slegelii, Medici Hamburgensis, de sanguinis motu [Défense de Jean Riolan… contre la recherche de Paul Markward Schlegel, médecin de Hambourg (v. infra note [31]), sur le mouvement du sang] (pages 223‑231) ;

    7. Epistola Pauli Marquardi, ad Riolanum scripta, Lutetiæ Parisorum, et Bruxellas transmissa [Lettre de Paul Markward (Schlegel), écrite contre Jean Riolan à Paris, et envoyée de Bruxelles] (pages 231‑234) ;

    8. Slegelii Proœmium et instituti ratio examinantur [Examen de la Préface de Schlegel et de la justesse de ses principes] (pages 235‑356) ;

    9. Caspari Hofmanni Digressio in circulationem sanguinis, nuper in Anglia natam ; caput 48 Manuscripti Physiologici [Digression de Caspar Hofmann sur la circulation du sang, récemment mise au jour en Angleterre, au chapitre 38 de son manuscrit physiologique (détenu par Guy Patin)] (pages 357‑364) ;

  • Exercitatio anatomica de circulatione sanguinis, ad Ioannem Riolanum filium, Parisiensem Medicum peritissimum, Anatomicorum Coryphæum : in Academia Parisiensi Anatomes, et Herbariæ Professorem regium, et egregium, atque decanum, reginæ matris Ludovici xiii Medicum primarium. Authore Guilielmo Harveo, Anglo, in Collegio Medicorum Londinensium Anatomes et Chirurgiæ Professore ; serenissimæque Maiestatis, Regio Archiatro (Iuxta exemplar Cantabrigiæ, editum. Paris, Gaspard Meturas, 1650) [Essai anatomique sur la circulation du sang contre Jean Riolan le fils, médecin très expérimenté de Paris, coryphée des anatomistes, professeur royal d’anatomie et de botanique et distingué doyen, premier médecin de la reine mère du roi Louis xiii, par Guillaume Harvey, Anglais, professeur d’anatomie et de chirurgie au Collège des médecins de Londres, premier médecin de sa sérénissime majesté royale (copie de l’exemplaire de Cambridge, publiée à Paris chez Gaspard Meturas en 1650)].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 mars 1652. Note 30

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0282&cln=30

(Consulté le 26.10.2020)

Licence Creative Commons