Manger son estomac ? Oui, cela a un prix !

À l’occasion de la séance solennelle du 7 janvier 2015, l’Académie nationale de pharmacie a remis son Grand Prix littéraire à Jacques A. Bertrand pour son roman « Comment j’ai mangé mon estomac »

Depuis Tristesse de la Balance et autres signes en 1983, Jacques A. Bertrand a publié une vingtaine d’ouvrages dont : Le Pas du loup, Le sage a dit, L’Angleterre ferme à cinq heures, J’aime pas les autres, Les Sales Bêtes, ou encore Les autres, c’est rien que des sales. Dans son nouveau roman, l’auteur aborde des sujets graves. Il y est question de la maladie, de la mort, du rapport au corps et au temps qui passe. Cependant ces thèmes sont traités avec pudeur, délicatesse et humour :

« Je n’avais jamais pu tout à fait me résoudre à considérer que mon corps m’appartenait en mains propres, si j’ose dire. L’estomac, surtout, que j’avais tendance à sous-estimer. J’étais contrarié d’avoir à le transporter toujours avec moi. Je redoutais qu’il finisse par prendre trop de place dans ma vie. J’avais été alarmé le jour où un radiologue avec qui j’avais rendez-vous avait demandé à sa secrétaire : « L’estomac est arrivé ? » »

Les autres romans proposés pour le prix étaient :
–    Maylis de Kerangal. Réparer les vivants (Gallimard, Collection Verticales, 2014)
–    Julie Bonnie. Chambre 22 (Belfond, 2013)
–    Nathalie Hug. 1, rue des petits-pas (Calmann-Lévy, 2014)

La BIU Santé remercie l’Académie nationale de pharmacie pour le don généreux d’un exemplaire de chacun de ces cinq romans. Ils sont désormais consultables et empruntables au Pôle Pharmacie Biologie et Cosmétologie, sous les cotes suivantes.

–    Jacques A. Bertrand. Comment j’ai mangé mon estomac (Julliard, 2014).
216133
–    Maylis de Kerangal. Réparer les vivants (Gallimard, Collection Verticales, 2014)
216129
–    Julie Bonnie. Chambre 22 (Belfond, 2013)
216128
–    Nathalie Hug. 1, rue des petits-pas (Calmann-Lévy, 2014)
216130

Editeur: Julliard
Date de publication: 01/09/2014
ISBN: 2-260-02122-0
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.