« Rien n’est aussi dangereux que la certitude d’avoir raison »

Cette citation de François Jacob est issue de son ouvrage Le jeu des possibles (1981).

François Jacob
Copyright © The Nobel Foundation

Ce grand médecin et biologiste vient de décéder le 19 avril dernier, à l’âge de 92 ans. Il reçut notamment en 1965 le prix Nobel de physiologie ou médecine (avec André Lwoff et Jacques Monod) pour ses découvertes en génétique.

Il fut Compagnon de la Libération, professeur de génétique cellulaire au Collège de France, membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie française, entre autres titres et distinctions.

Pour une notice biographique plus détaillée, consultez cet article du Monde (journal accessible depuis les postes informatiques de la BIU Santé, et en accès distant pour les affiliés Paris Descartes).

Retrouvez ses principaux ouvrages dans les collections de la BIU Santé :

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Une réflexion sur « « Rien n’est aussi dangereux que la certitude d’avoir raison » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.