133 ebooks Karger en médecine achetés par Collex-Persée

Le GIS CollEx-Persée vient d’acquérir 133 titres d’ebooks en médecine de l’éditeur Karger, sous le modèle d’une licence nationale, couvrant de nombreuses disciplines médicales.

Consulter la liste complète des 133 ebooks Karger

Ces 133 ebooks Karger parus de 2015 à 2019 sont accessibles de façon pérenne à l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche français, ainsi qu’à la Bibliothèque nationale de France.

Ce projet a été porté par la BIU Santé – Direction des bibliothèques d’Université de Paris, le consortium Couperin, l’ABES et l’Inist-CNRS.

Pour accéder à distance à ces ressources depuis ce billet, il est nécessaire de disposer de codes ENT Paris ex Descartes. Ces ebooks seront par ailleurs accessibles à tous depuis les postes publics de la BIU Santé à sa réouverture.

2 444 Ebooks Karger en consultation

La BIU Santé propose 2 444 ebooks de l’éditeur Karger en médecine et pharmacie, couvrant de nombreuses disciplines :

ebooksAnatomie, Biologie, Cardiologie, Chirurgie, Dentisterie, Dermatologie, Endocrinologie, Gastroentérologie, Génétique, Gériatrie, Hématologie,
Immunologie, Maladies infectieuses, Médecine du sport, Microbiologie,
Néphrologie, Neurologie, Nutrition, Obstétrique,
Oncologie, Ophtalmologie, Otorhinolaryngologie, Pédiatrie, Pharmacie, Pneumologie, Psychiatrie/Psychologie, Radiologie.

Ces livres électroniques sont ouverts à la consultation jusqu’au 30 juin 2020.

Les plus consultés seront acquis définitivement par la BIU Santé à l’issue de cette période de test.

En 2019, le même dispositif a permis à la BIU Santé d’acheter définitivement 95 livres électroniques les plus consultés.

Consulter la liste des 95 ebooks acquis définitivement en 2019.

Top 5 des ebooks Karger les plus consultés par les lecteurs de la BIU Santé en 2019 :

 

  • Pour accéder à distance à ces ressources depuis ce billet, il est nécessaire de disposer de codes ENT Paris Descartes. Ces ebooks sont par ailleurs accessibles à tous depuis les postes publics de la BIU Santé.
    Thomas Violet

 

En novembre, les dieVx passent la pommade

Il y a des dieVx à revendre dans le calendrier de ce mois-ci, grâce à un document tout nouvellement acquis par la bibliothèque.

Télécharger le calendrier de novembre 2018.

Jacques André Millot candidat. François Chopart président. De uteri prolapsu. Parisiis : In Regiis chirurgicorum scholis. 1771. Cote BIU Santé : CISE 141

La thèse soutenue au Collège royal de chirurgie le 30 décembre 1771 par Jacques André Millot, sous la présidence de François Chopart, est une grande affiche (96 cm x 67 cm) imprimée sur deux feuilles accolées, dont nous n’avons pas localisé pour l’instant d’autre exemplaire. Elle appartient à la famille des «thèses à image».

Mais qu’est-ce qu’une thèse, qu’est-ce qu’une thèse à image, qu’est-ce qu’une thèse de chirurgie ? Tous ces mots sont des faux amis, qui nous poussent dans les horreurs de l’anachronisme. Qui sont Millot et Chopart, et qu’est-ce qu’entrer au Collège royal de chirurgie ? Que représente enfin cette grande image solennelle ?

[thème de l’image ci-dessous : le réservoir de Bethezda]

Disdier, François-Michel candidat. Jallet Nicolas – René président. Paris, 1750. Une autre thèse à image de la BIU Santé (cliquez dessus pour la numérisation originale). Cote 318, coll. artistiques FMP.

 

Les thèses de l’Ancien régime n’étaient pas ces travaux de recherche parfois monumentaux et normalement originaux qui sont aujourd’hui les «chefs-d’œuvre» réclamés au candidat en échange du plus haut diplôme universitaire, le doctorat. Ni même les mémoires, moins épais et moins souvent originaux, qui sont demandés pour l’obtention du doctorat en médecine. Depuis le Moyen Âge, l’étudiant, à la Faculté de médecine notamment, devait défendre plusieurs thèses au cours de sa formation : c’est-à-dire qu’il devait se soumettre, au cours de cérémonies réglées de plusieurs heures, au feu des questions de ses maîtres et de ses pairs, sur un sujet connu à l’avance. Cette cérémonie  dans certains cas (mais pas dans tous) devait s’accompagner d’une publication. La thèse de médecine écrite compta longtemps cinq paragraphes, pas un de plus ni de moins, sous la forme d’une affiche. En voici un exemple ordinaire du XVIIe siècle :

Continuer la lecture de « En novembre, les dieVx passent la pommade »

Ebooks Karger à la BIU Santé

La BIU Santé vient d’acheter définitivement 99 ebooks de l’éditeur Karger, sur la base des consultations enregistrées pendant l’année 2017-18 – merci à tous pour votre participation !

Top 5 des ebooks Karger les plus consultés par les lecteurs de la BIU Santé en 2017-18 :

Pour 2018-2019, la BIU Santé renouvèle le dispositif et propose 2330 ebooks de l’éditeur Karger en médecine et pharmacie, couvrant de nombreuses disciplines :

Anatomieebooks karger, Biologie, Cardiologie, Chirurgie, Dermatologie, Endocrinologie, Gastroentérologie, Génétique, Gériatrie, Hématologie,
Immunologie, Maladies infectieuses, Médecine du sport, Microbiologie,
Néphrologie, Neurologie, Nutrition, Obstétrique,
Oncologie, Ophtalmologie, Otorhinolaryngologie, Pédiatrie, Pharmacologie, Pneumologie, Psychiatrie/Psychologie, Radiologie.

Ces livres électroniques sont ouverts à la consultation jusqu’au 30/06/2019.

Les plus consultés seront acquis définitivement par la BIU Santé à l’issue de la période de test.

Pour accéder à distance à ces ressources depuis ce billet, il est nécessaire de disposer de codes ENT Paris Descartes. Ces ebooks sont par ailleurs accessibles à tous depuis les postes publics de la BIU Santé.

Thomas Violet

Nouveaux Ebooks Karger à la BIU Santé

La BIU Santé propose plus de 2000 ebooks de l’éditeur Karger en médecine et pharmacie, couvrant de nombreuses disciplines :

ebooksAnatomie, Biologie, Cardiologie, Chirurgie, Dentisterie, Dermatologie, Endocrinologie, Gastroentérologie, Génétique, Gériatrie, Hématologie,
Immunologie, Maladies infectieuses, Médecine du sport, Microbiologie,
Néphrologie, Neurologie, Nutrition, Obstétrique,
Oncologie, Ophtalmologie, Otorhinolaryngologie, Pédiatrie, Pharmacie, Pneumologie, Psychiatrie/Psychologie, Radiologie.

Ces livres électroniques sont ouverts à la consultation jusqu’au 30/06/2018.

Les plus consultés seront acquis définitivement par la BIU Santé à l’issue de la période de test.

En 2017, le même dispositif a permis à la BIU Santé d’acheter définitivement 96 livres électroniques les plus consultés.

Consulter la liste des 96 ebooks acquis définitivement en 2017.

Top 5 des ebooks Karger les plus consultés par les lecteurs de la BIU Santé en 2017 :

Pour accéder à distance à ces ressources depuis ce billet, il est nécessaire de disposer de codes ENT Paris Descartes. Ces ebooks sont par ailleurs accessibles à tous depuis les postes publics de la BIU Santé.

Thomas Violet

Nouvelle expo virtuelle : le musée de l’hôpital Saint-Louis

Connaissez-vous le musée de l’hôpital Saint-Louis à Paris ? Ses collections, classées monument historique depuis 1992, prennent place dans un bâtiment qui vient tout juste d’être rénové.

«À côté de quelque 600 moulages de pièces opératoires de chirurgie viscérale et osseuse, plus de 4000 moulages en cire, réalisés entre 1865 et 1958, reproduisent des maladies de la peau et les formes multiples de la syphilis, alors préoccupation permanente des dermatologues.»

Des collections en ligne

Jusqu’à présent, les photos de ces moulages étaient déjà consultables sur le site de la BIU Santé (plus de 4000 clichés).

La verrière du plafond du musée vient d’être remise à neuf, grâce au soutien de partenaires publics (Assistance publique, DRAC Île-de-France) et privés (industrie pharmaceutique impliquée dans la dermatologie). Les conditions de conservation sont désormais bien meilleures pour ces objets précieux et fragiles.

C’est aussi l’occasion choisie par la BIU Santé pour proposer une nouvelle exposition virtuelle, retraçant l’histoire du musée, au travers de nombreuses illustrations. On y découvre les collections mais aussi les fonds d’aquarelles, jamais mis en ligne jusqu’à alors :

Les textes et les choix d’images sont l’œuvre de Gérard Tilles, médecin membre de la Société française d’histoire de la dermatologie. Réalisation technique et infographie par Jacques Gana.

En savoir plus

L’exposition virtuelle sur le musée de l’hôpital Saint-Louis

Le site de la Société Française d’Histoire de la Dermatologie propose une visite virtuelle du Musée des moulages

1 Avenue Claude Vellefaux
France, Île-de-France
75010
FR
Phone: 01 42 49 99 15

Les Dievx de la BIV, saison 2 : 1er coup d’œil

Voilà un an, la BIU Santé se lançait dans l’aventure du calendrier des Dievx de la BIV dans l’optique de vous faire porter un regard nouveau sur les représentations scientifiques du corps humain. Comme toutes les aventures, celle-ci a connu quelques vicissitudes. Quelques mois ont été perdus de vue, faute de combattants.

ababaAvec le retour du printemps, les bibliothécaires du service Histoire ont décidé de jeter un œil neuf sur ce dossier. Pour satisfaire les voyeurs délaissés qui se languissaient de ne plus rien avoir à voir, ni à afficher sur les murs de leur bureau pour connaître le jour du mois.

À la manière d’une vision périphérique, ce n’est pas un corps en son entier qui sera exposé à votre regard pour ce premier épisode (car en avril…). Visons plutôt un organe, et pas des moindres. C’est donc un œil, ou plutôt des yeux, qui vous seront donnés à voir. L’œil de Bartisch, affectueusement surnommé Ababa, et ses petits frères.

03766Ils sont issus du Ophthalmodouleia Das ist Augendienst de Georg Bartisch. Ce médecin allemand, féru de chirurgie oculaire, publia son ouvrage en 1583, manuel de référence sur les troubles ophtalmiques. Ces illustrations sont à retrouver dans notre banque d’images gratuites, plus de 200.000 documents librement téléchargeables sur notre site.

Les plus perspicaces d’entre vous auront vu que c’est également de cet ouvrage qu’était issue notre très cérébrale carte de vœux 2017.

Télécharger le calendrier d’avril 2017.

voeux2017b

Visites privées à la BIU Santé

Jeudi 10 novembre 2016, l’émission Visites privées (France 2, 15h40), animée par Stéphane Bern s’intéressera aux «aventuriers de la médecine».

bernL’invité principal sera  Stanis Perez (historien de la médecine).

À cette occasion, plusieurs sites de l’université Paris Descartes seront mis en valeur, et notamment le pôle Médecine de la Bibliothèque interuniversitaire de Santé.

Les salles de lecture, les magasins de la bibliothèque et leurs agrandissements successifs seront rapidement évoqués.

pare-accueilJean-Pierre Poirier, médecin auteur d’une biographie d’Ambroise Paré, y présentera ce pionnier de la chirurgie – dans la réserve de la bibliothèque, avec nos collections anciennes. Ambroise Paré qui est aussi le sujet principal d’une des expositions virtuelles de la BIU Santé.

En savoir plus

Le site de l’émission Visites privées, avec un lien vers le replay

L’exposition virtuelle de la BIU Santé sur Ambroise Paré

 

Mise en ligne du livre VII de la Fabrica de Vésale

Après le livre I du De humani corporis fabrica (1543) d’André Vésale et les textes préliminaires des autres ouvrages de l’anatomiste bruxellois, la BIU Santé publie aujourd’hui la première traduction commentée en français du livre VII intégral, due à Jacqueline Vons et Stéphane Velut (introduction disponible en cliquant sur le bouton « i » à droite de Livre VII).

livre7Ce livre consacré à l’étude de l’encéphale, comprend également différents protocoles de dissection et se termine par un chapitre sur le rôle de la vivisection animale dans la science du vivant. Aussi bien la structure interne de l’œuvre que des raisons extrinsèques, expliquées dans l’introduction, justifient la parution de ce livre immédiatement après le livre I.

Exploité et cité le plus souvent de manière approximative ou spéculative, le livre VII retrouve ici son originalité et son authenticité, témoignant des balbutiements d’une science au sens moderne du terme, avec des moments fulgurants, intuitifs, révélateurs d’un génie hors du commun, mais qui était aussi un homme de la Renaissance, avec le savoir, la formation, l’habitus des médecins de son époque. Aussi, il a été nécessaire de refaire aujourd’hui en laboratoire les gestes de Vésale pour comprendre ce qu’il a vu et comment il a vu.

livre7-2Seul le regard expert du neurochirurgien et anatomiste contemporain a pu déceler dans les planches ce qui était parfois représenté mais non décrit ; de même le travail de traduction ne s’est pas limité à transcrire une nomenclature (d’ailleurs inexistante ou fausse par rapport à nos connaissances actuelles) ou à considérer le texte sous l’angle de la simple «information» technique ou historique, mais il a voulu respecter le déroulement d’une parole et d’une pensée, marquées d’un caractère littéraire évident et ignorant la parataxe.

oeilNous espérons éclairer ainsi d’un jour scientifique et nouveau ces descriptions, d’une ampleur inégalée, qui ont marqué une étape considérable dans l’histoire des sciences médicales, tant dans la méthode que dans l’affirmation du doute scientifique.

Jacqueline Vons & Stéphane Velut

Accéder directement au livre VII de la Fabrica.

Introduction (PDF, 24 pages)

Page d’accueil du site La Fabrique de Vésale et autres textes

Le mode d’emploi de l’ensemble est disponible en cliquant ici.

Les auteurs et la Bibliothèque interuniversitaire de Santé sont heureux d’offrir aux chercheurs et aux jeunes étudiants un accès (encore partiel) gratuit à cette grande œuvre. Le livre II consacré à la myologie est en préparation.

Dievx de la BIV : On dit que j’ai de belles gambettes…

C’est la rentrée aussi pour les dievx de la BIV, qui vous offrent aujourd’hui une singulière brochette de militaires en caleçon.

calendrier-septembre-2016Télécharger le calendrier de septembre 2016.

La réalité derrière cette image insolite est loin d’être légère : il s’agit d’illustrer des plaies articulaires du genou traitées par la suture primitive, après la bataille de la Malmaison en 1917, il y a bientôt un siècle. L’image en question est issue de la Notice sur les titres et travaux chirurgicaux de E. Marquis, 1938, consultable gratuitement sur Medic@, notre bibliothèque numérique (plus de 4 millions de pages).

Les plus mélomanes d’entre vous auront reconnu l’accroche de ce billet, empruntée à l’un des succès de Mistinguett. Chanson qui date, quant à elle, de 1933 – même si c’est en 1919 que la chanteuse est réputée avoir fait assurer ses jambes, «les plus belles de Paris», pour 500.000 F de l’époque. Un de nos ouvrages du pole Médecine évoque d’ailleurs cette artiste, contrairement à ce que pourrait laisser deviner son titre : De Charcot à Charlot : mises en scène du corps pathologique. Vous pouvez le consulter sous la cote 198180.

Mais ceci est une autre histoire.

Bonne rentrée à tous !