eBay et la magie magnétique, 88 ans après

Début 2015, un fidèle lecteur, J.-P. Aubert, nous a fait part de sa surprise de découvrir sur eBay un ouvrage estampillé «bibliothèque de la faculté de médecine». En l’occurrence un volume de Cahagnet intitulé «Magie Magnétique», datant de 1854, chez Germer-Baillière, libraire au 17, rue de l’École-de-Médecine (tout près de chez nous, donc).

Le pedigree complet de ce petit volume de 528 pages mérite d’être décliné : «Magie magnétique ou traité historique et pratique de fascinations, miroirs cabalistiques, apports, suspensions, pactes, talismans, charmes des vents, convulsions, possessions, envoûtements, sortilèges, magie de la parole, correspondance sympathique, nécromancie, etc.» Tout un programme.

L.-A. Cahagnet étant lui-même présenté comme l’auteur des «Arcanes de la vie future dévoilés». Étrangement, pas de page Wikipédia pour présenter ce prolixe littérateur français, si ce n’est une courte ébauche en néerlandais et un copieux site Web personnel en… portugais. Avis aux amateurs et autres wikignomes et wikifées qui auraient à cœur de réparer cette injustice.

On l’ignore souvent, mais la constitution du fonds de l’ancienne BIUM n’a pas de tout temps été concentrée sur les disciplines médicales. Au XIXe s. une certaine forme d’éclectisme était encore de mise, ce qui vaut à la BIU Santé d’héberger en son sein certains ouvrages ésotériques, qui font aujourd’hui encore les délices de certains amateurs.

Une rapide enquête de notre service histoire a permis de découvrir que le livre en question avait disparu de nos collections depuis… 1927 au moins ! Le vendeur fut aussitôt contacté. Ce dernier avait acheté ce livre une dizaine d’années auparavant… dans une brocante. Quant à savoir ce qu’il advint du livre entre 1927 et l’an 2000, mystère. Mais vu son titre, on n’est guère surpris de le voir resurgir au tournant du millénaire.

Plus récemment, un autre ouvrage de la bibliothèque a été aperçu sur eBay : un livre de Chaussier intitulé Contre-Poisons (1818). Émoi au service histoire où l’on s’empresse d’aller constater en rayon la disparition de l’objet… qui était encore en place ! En fait, le vendeur, faute d’appareil photo en état de marche, avait emprunté la numérisation de la page de garde sur Medic@ pour illustrer son annonce. Comme quoi, notre bibliothèque numérique et ses 3 millions de pages suscitent des réutilisations insoupçonnées.

Dans un prochain épisode, nous évoquerons peut-être les disparitions à répétition du deuxième exemplaire de la thèse d’exercice de Louis-Ferdinand Céline ou les fantômes des ouvrages «empruntés par les Allemands» en 1943. Mais ceci est une autre histoire…

En savoir plus

L’ouvrage Magie magnétique dans nos collections (cote 76821)

– Consulter l’ouvrage Magie magnétique sur Google Livres

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.