Un fiascaud pour la rentrée des Dievx de la BIV

Après le hipster-triton du mois d’août, retour à des considérations plus terre à terre pour le calendrier de rentrée. En septembre, période de reprise des études, la BIU Santé est fière de vous présenter Fiascaud, carabin du milieu du XIXe s.

Télécharger le calendrier de septembre 2017.

L’image provient de la couverture de l’ouvrage suivant : Comment on étudie la médecine à Paris. Histoire de Fiascaud, (Bien Aimé) ex étudiant, ex noceur, viveur, polkeur, aujourd’hui père de famille et propriétaire. Consultable au pôle Médecine de la BIU Santé (cote 9175 ou 156766/395-24). Ou directement en ligne dans notre bibliothèque numérique Medic@ (plus de 16.000 ouvrages anciens numérisés, disponibles gratuitement en ligne).

De médecine, il ne sera au final guère question dans cet album, qui préfigure par sa forme les futures bandes dessinées. Mais on y retrouve bien des livres (sans doute) médicaux (p. 18), on y parle tisanes (p. 11), et on y souligne l’importance de la polka pour réussir dans le domaine médical (p. 15). Quant aux problèmes rencontrés par les étudiantEs en médecine de la même période, retrouvez-les dans le calendrier de juin dernier.

Étudiantes en médecine qu’on retrouve plus sérieuses dans une série de cartes postales Royer du début du XXe s. On peut notamment lire, en légende de la n°2 :

«N’allez pas croire que le béret sur l’oreille et le parapluie en bataille je vais comme un homme perdre mon temps à déambuler de brasserie en brasserie. Je travaille.»

En savoir plus

Pour davantage d’informations sur cet album, consulter l’excellent billet de blog sur Töpfferiana.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

2 réflexions sur « Un fiascaud pour la rentrée des Dievx de la BIV »

  1. Dear Madame, dear Sir,
    I apologize to bother with a query. In the Medical Museum, we have an Eguisier irrigator, introduced in 1843, which is depicted on several of the early 20th century postcard by Royer (Nancy), presented at these pages. As well as enema pumps had been earlier on, depictions of the Eguisier irrigator were, apparently, quite common in popular culture. We were thinking of using one of these images in presenting the irrigator (in the Object of the Month series, https://muzeum.nlk.cz/en/2019/03/predmet-mesice-brezen-2019/), yet were not sure of the adequate context in which to present the Étudiante/ Doctoresse series. Should one think of a disparaging depiction of women physicians – the rising presence of women in medicine causing an enmity among male doctors – or as an – early « feminist » – assertion of women as physicians? Or both, and in what relation? I was wondering if there were any historians or art historians writing on the series: especially whether its presentation on the biusante pages gave rise to any research which would put it in the historical context. So far, I have not been able to find any: but perhaps You would be able to advise.

    Many thanks in any case and the best regards from Prague
    Sincerely Yours,
    Simon Krysl
    _________________________________
    Head, National Medical Library Medical Museum
    Sokolska 54
    12132 Praha 2 Czech Republic

    1. Dear Sir,
      This set of postcards was lent to us by Natalie Pigeard, specialist among other of the history of women’s entrance into medicine, so that we digitize them. We contacted her yesterday; she is not able to answer you this week but she will write to you next week. In the meantime, you will also find information on the context of the arrival of women into medical studies in this article she wrote for our digital library Medica.
      Best regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.