Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens dote son patrimoine de nouveaux statuts

Il y a deux ans, un accord de partenariat était signé entre la BIU Santé et le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (Collections d’histoire de la pharmacie). Ce partenariat va se poursuivre avec une nouvelle structure juridique : le Fonds de dotation pour la gestion et la valorisation du patrimoine pharmaceutique.

En effet, au mois de décembre 2014, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP) a créé un « Fonds de dotation pour la gestion et la valorisation du patrimoine pharmaceutique » qui gère désormais l’ensemble des biens et objets mobiliers qui étaient jusqu’alors réunis au sein de ses collections d’histoire de la pharmacie.

Ce Fonds de dotation a un double objectif :

  • Recueillir, recenser, regrouper, conserver et valoriser les biens et objets mobiliers constitués en collections, et le cas échéant immobiliers, en relation avec l’histoire de la pharmacie, du médicament et des sciences de la santé.
  • Faire connaître auprès du plus grand nombre, par des opérations de médiation culturelle, l’histoire de la pharmacie en ayant recours à tous support et tous formats (papier, audio, photo, vidéo, numérique, site web, etc.)

Son fonctionnement est assuré par un conseil d’administration composé de neuf membres, dont les membres du bureau du CNOP. Afin d’aider les membres du CA dans la politique d’acquisition et de valorisation du Fonds de dotation, et de sauvegarde du patrimoine pharmaceutique, un comité consultatif a été constitué ; il se compose de quatre personnes choisies pour leur compétence en matière d’expertise de biens et objets :

  • un expert auprès de la Chambre européenne des experts d’art
  • un conservateur du Musée Carnavalet – Histoire de Paris
  • un conservateur du Musée de l’Assistance publique et des hôpitaux de Paris
  • un conservateur de la Bibliothèque interuniversitaire de Santé.
Portrait d’Henri Fialon devant quelques spécimens de son importante collection de pots de pharmacie. Album de platinotypie d’Hippolyte Blancard, 1900.

Rappelons qu’en 2012 une convention de partenariat a été signée entre le CNOP et la BIU Santé visant à valoriser conjointement leurs collections anciennes et patrimoniales. Un avenant à cette convention permettra prochainement de prolonger cette politique de partenariat entre le Fonds de dotation et la BIU Santé. Ce partenariat a déjà permis :

Le Catalogue des produits des Laboratoires de Parke, Davis & Cie, fabricants de produits pharmaceutiques, à Detroit, Michigan, E.U.A. (1907) : https://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?extcnop0001

Le manuscrit des Préparations et formules de la Pharmacie de René Cerbelaud :
https://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?extcnop0002

L’Album de platinotypies du pharmacien et photographe Hippolyte Blancard, constitué en 1900 des deux recueils suivants : Tableaux de la salle des Actes de l’école supérieure de pharmacie de Paris et Collection de pots de pharmacie :
https://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?extcnop0003
https://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/cote?extcnop0004

Sans oublier un petit manuscrit alchimique datant de la fin du XIIIe – début XIVe siècle (Primus liber de consideratione quinte essencie omnium rerum transmutabilium…Liber secundus qui de generalibus remediis appelatur…) numérisé, celui-ci, par les soins de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT) :
https://www.biusante.parisdescartes.fr/blog/index.php/biu-sante-moyen-age/#more-6450

Pour l’année 2015, la poursuite des opérations de numérisation des catalogues pharmaceutiques et des manuscrits du Fonds de dotation est prévue. Un projet de diffusion d’une partie des collections iconographiques du Fonds de dotation dans la Banque d’images et de portraits de la BIU Santé est déjà à l’étude.

Philippe Galanopoulos (BIU Santé)

Dominique Kassel (Fonds de dotation)

Intérieur d’une apothicairerie au XVIIIe siècle. Fonds de dotation. INV 1967 2.761
FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.