Lundi de Pentecôte férié : bibliothèque fermée, escrime sous bois

Attention, la bibliothèque sera fermée le lundi 20 mai 2013 (lundi de Pentecôte, jour férié).

Elle sera ouverte normalement le samedi 18 mai, de 9h à 20h.

L’occasion de vous donner des nouvelles que vous n’attendiez plus, à savoir des héros de Pierre de Coubertin dans L’éducation des adolescents au XXe siècle.

Après le lundi de Pâques et sa folle excursion automobile, que diriez-vous de croiser le fer « sous bois«  dans les environs de Viroflay ? Il vous en coûtera 12 francs-or, soit environ 35 €.

Lundi de PentecôteOuvrage disponible au téléchargement gratuit dans notre bibliothèque numérique Medic@, parmi plus de 77 000 autres documents.

Continuer la lecture de « Lundi de Pentecôte férié : bibliothèque fermée, escrime sous bois »

Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) : pharmacien et agronome

En hommage à Antoine-Augustin PARMENTIER, la BIU Santé vous présente sa nouvelle exposition virtuelle.

Cliquez ici pour accéder directement à l’exposition virtuelle.

À l’occasion du bicentenaire de la mort d’Antoine-Augustin Parmentier, la BIU Santé a souhaité lui consacrer une exposition virtuelle qui permet de redécouvrir l’œuvre immense de ce savant, pharmacien et agronome qui a passé 50 ans de sa vie à se battre pour améliorer les conditions de vie des Français.

Portrait de Parmentier. BIU Santé Pharmacie. Cote : FI 005×043

Homme de l’Ancien Régime, né sous le règne de Louis XV, savant des Lumières épargné par la Révolution, puis pharmacien emblématique de l’Empire, Antoine-Augustin Parmentier s’est trouvé à la charnière de la révolution des sciences. Il a été directement confronté aux grands bouleversements sociaux et politiques qui ont marqué le tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

Le texte de cette exposition a été confié à Anne Muratori-Philip, historienne, à qui l’on doit notamment une biographie de référence sur Parmentier. Conçue pour un large public, cette exposition aborde les différents aspects de la vie et de l’œuvre d’un homme dont le nom reste aujourd’hui très étroitement associé à la « découverte » de la pomme de terre. Mais en concevant cette exposition, ses auteurs ont choisi d’honorer, non seulement le vulgarisateur du précieux tubercule, mais aussi l’apothicaire, le pharmacien militaire, le missionnaire de l’agriculture, le père de la boulangerie moderne, le grand serviteur de l’État, en un mot : l’immense savant.

Gravure Parmentier
Ne le nommez pas ! Il ne nous ferait manger que des pommes de terre … CHP-CNOP. Cote : INV. 1967 1.2043 (Tous droits réservés)

Une iconographie, rigoureusement sélectionnée et commentée, accompagne le texte d’Anne Muratori-Philip. Elle est principalement issue des riches collections de la BIU Santé Médecine et Pharmacie, et du Centre d’histoire de la pharmacie – Conseil national de l’ordre des pharmaciens, dont la collaboration a été précieuse. D’autres institutions culturelles ou patrimoniales ont eu l’amabilité de participer à cet événement commémoratif :  en particulier, le Domaine de Sceaux et le Musée Jean-Jacques Rousseau.  Sans oublier la participation de collectionneurs privés.

Cliquez ici pour accéder directement à l’exposition virtuelle.

Neuf bonnes raisons de visiter l’exposition.

Téléchargez l’affiche de l’exposition.

 

 

Contact : philippe.galanopoulos@biusante.parisdescartes.fr

Continuer la lecture de « Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) : pharmacien et agronome »

Nouveautés EOD

Le service eBooks on Demand (EOD) est désormais disponible en Suisse.

EOD

Trois nouvelles bibliothèques ont en effet rejoint le réseau EOD, qui compte aujourd’hui 35 participants dans 12 pays, dont en France la BIU Santé et les bibliothèques universitaires de Strasbourg :

Avec ces nouveaux membres, le nombre total de documents disponibles via EOD dépasse dorénavant les 3,5 millions.

Les collections de ces bibliothèques faisant partie du domaine public peuvent désormais être numérisées via EOD. Les documents numérisés sont fournis en quelques jours à celui qui les a commandés. Au bout de quelques mois seulement, ils deviennent consultables librement par tous.

En ce qui concerne les ressources de la BIU Santé (antérieures à 1900), vous pouvez commander des reproductions numériques directement depuis les résultats de notre catalogue, en cliquant sur l’icône EOD (en bas de la notice).

EOD BIU Santé

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette fonction est aussi accessible depuis peu directement depuis le catalogue national SUDOC (à gauche de la notice cette fois-ci) :

EOD Sudoc

 

 

 

 

 

Plus d’informations sur EOD en cliquant sur les liens ci-dessous :

EOD : http://books2ebooks.eu

Moteur de recherche EOD : http://search.books2ebooks.eu

Twitter EOD : http://twitter.com/eod_ebooks

Page Facebook EOD : http://www.facebook.com/eod.ebooks

Amélioration de la recherche dans Medic@

La nouvelle interface de la base Medic@, lancée en décembre 2012, a encore été améliorée ces derniers jours.

Comme prévu, il est désormais possible de chercher des termes différents de manière simultanée dans les notices ET les tables des matières, pour des investigations plus fines.

Nouvelle interface Medic@

Retrouvez l’ensemble des nouveautés de l’interface en consultant le billet de décembre dernier.

Languettes et tirettes au Scriptorial d’Avranches

Une nouvelle exposition vient d’ouvrir au Scriptorial d’Avranches, intitulée

 Languettes, tirettes… le livre s’anime

 du 2 février au 2 juin 2013

Affiche exposition Avranches

Sont à l’honneur les livres à tirettes, figures mobiles, volets ou disques et autres « pop-up ».

La Main, Witkowski, ca 1880
La Main, Witkowski, ca 1880

Ce principe des ouvrages « à système » ne date pas d’hier : dès le Moyen-Âge, on trouve des exemples de manuscrits agrémentés de languettes que l’on peut soulever. Mais c’est au XIXe siècle que ce type d’édition prend réellement son essor.

Des ouvrages de la BIU Santé ont été prêtés dans le cadre de cette manifestation ludique :

Planche ouverte montrant l'intérieur du thorax et de l'abdomen, Remmelin, 1661
Planche ouverte montrant l’intérieur du thorax et de l’abdomen, Remmelin, 1661

 

  • G. Witkowski.- Anatomie iconoclastique.- Paris, ca 1880 (cote 2299)
  • J. Remmelin.- Catoptrum microcosmicum, suis ære incisis visionibus splendens.- Ulm, 1639 (cote 511)

 

  • Livre d’or de la Santé.- Paris, 3 vol., 1903 (cote 55247)
  • R. Lulle.- Ars magna.- Francfort, 1596 (cote 41905)
  • M.-E. Chevreul.- De la loi du contraste simultané des couleurs et de l’assortiment des objets colorés… Paris, 1839 (cote  Pharmacie RES 11521)
Illustration de Chevreul
Construction chromatique hémisphérique, Chevreul, 1839

 

 

 

  • Galtier-Boissière.- Larousse médical.- Paris, 1924 (cote 296035)

Grâce aux prêts de nombreuses institutions, des dizaines d’autres ouvrages sont à découvrir jusqu’au 2 juin dans cette exposition en trois dimensions.

Continuer la lecture de « Languettes et tirettes au Scriptorial d’Avranches »

Projet Vésale / Vesalius Project

La BIU Santé partenaire du Projet Vésale

André Vésale (1514-1564) fut un des plus grands anatomistes du début des temps modernes ; il a marqué le monde médical de son empreinte et continue à susciter l’intérêt de la communauté scientifique par l’étendue et la solidité de son œuvre. Il paraît donc légitime et nécessaire de mettre à la disposition des médecins, des historiens et des philologues le grand traité De humani corporis fabrica libri septem, qui n’a encore jamais fait l’objet d’une traduction complète commentée en français.

Le projet présenté en partenariat avec la BIU Santé par deux chercheurs de l’Université François-Rabelais de Tours, Stéphane Velut (anatomiste et historien de sa discipline) et Jacqueline Vons (latiniste, spécialiste des textes médicaux de la Renaissance) s’inscrit dans un travail au long cours, marqué par plusieurs publications dont le Résumé des livres sur la fabrique du corps humain d’A. Vésale (texte et traduction commentée par J. Vons et S. Velut, Paris : Les Belles Lettres, 2008), de nombreux articles, et les présentations générales aux ouvrages de Vésale déjà numérisés dans la Bibliothèque numérique Medic@.

Le projet comporte deux volets :

Gravure de De humani corporis fabrica libri septem, 1543.
Gravure de De humani corporis fabrica libri septem, 1543.
  1. L’édition de 1543 du De humani corporis fabrica libri septem sera progressivement mise en ligne sur le site de la BIU Santé. Chaque page numérisée sera accompagnée de sa transcription en latin et d’une traduction en français accompagnée de notes. Une introduction précèdera chacun des livres ainsi que les textes liminaires (J. Vons et S. Velut). Une traduction en anglais des notices introductives et des commentaires sera assurée. La Préface à Charles Quint et la Lettre à Oporinus ainsi que le livre I de la Fabrica seront disponibles dans le courant de l’année 2013.
  2. Les autres ouvrages de Vésale déjà numérisés sur le site BIU Santé seront présentés avec une notice et une introduction établie par un spécialiste, la transcription des textes liminaires et leur traduction en français. La coordination sera assurée par les responsables scientifiques du projet. Le premier ouvrage ainsi traité sera la Paraphrasis in nonum librum Rhazæ medici (1537), avec une description bibliographique des différentes éditions établie par M. Biesbrouck et O. Steeno, et la traduction de certains textes par J. Vons.

Pour contacter les responsables du projet :
Jacqueline Vons, jacqueline.vons@univ-tours.fr
Jean-François Vincent, jean-francois.vincent@biusante.parisdescartes.fr

Le « Transit de Vénus » de la BIU Santé au Musée Guimet

La nouvelle a ému les spécialistes, en France comme au Japon. Un document exceptionnel, qui dormait dans les collections de la bibliothèque de pharmacie, a été retrouvé presque par hasard.

Ce document est un recueil de 28 planches photographiques concernant l’une des opérations scientifiques les plus ambitieuses que l’astronomie moderne ait connue. Il s’agit de la mission Janssen, organisée au Japon, en 1874, au moment du passage de Vénus devant le Soleil. Cette mission devait permettre de calculer le plus précisément possible la parallaxe, c’est-à-dire l’impact causé par le changement de position d’un observateur sur l’objet astronomique observé. En d’autres termes, cette mission avait pour objectif de trancher l’épineuse question de la distance exacte de la Terre au Soleil. Autrement dit : déterminer l’Unité astronomique.

Portrait de Janssen
Jules Janssen (1824-1907), membre de l’académie des Sciences
Cote CIPB 0515

Pour assurer le succès de ses observations, la France consent alors à financer six missions. Elle dirige ses savants de l’autre côté du monde, vers l’Océan indien, l’Asie et le Pacifique. Trois missions se rendent dans des stations de l’hémisphère nord (Pékin, Yokohama et Saigon) ; trois autres gagnent l’hémisphère sud (Nouméa, l’île Campbell et l’île Saint-Paul).

Continuer la lecture de « Le « Transit de Vénus » de la BIU Santé au Musée Guimet »

Nouveau scanner pour Medic@

La BIU santé vient de se doter d’un nouveau scanner de livres, un Suprascan Quartz A1 fourni par l’entreprise I2S.

Scanner Suprascan Quartz A1
Image société i2s

Cette machine va nous permettre de numériser dans de bien meilleures conditions les documents patrimoniaux qui alimentent la bibliothèque numérique Medic@.

Adieu tristes niveaux de gris : les livres et manuscrits nouvellement traités apparaîtront désormais en couleur sur vos écrans, avec une lisibilité nettement améliorée.

Continuer la lecture de « Nouveau scanner pour Medic@ »

Medic@ à l’honneur dans Arabesques, la revue de l’ABES

Article d'Arabesque sur Medic@
Arabesque n°69

Le dernier numéro de la revue Arabesques vient d’être publié par l’ABES (agence bibliographique de l’Enseignement supérieur).

Dévolu au patrimoine, cet opus consacre 3 pages à Medic@, la bibliothèque numérique en histoire de la santé, et à EOD, le réseau européen de numérisation à la demande.

Pour télécharger gratuitement ce numéro, cliquer sur ce lien.

 

Nouvelle interface de recherche pour Medic@

Depuis la création de Medic@ en 2000, les documents numérisés peuvent être feuilletés grâce à des tables des matières, qui permettent de circuler facilement au sein des volumes. Jusqu’à présent cependant, ces tables des matières ne pouvaient être exploitées par mots clés que pour les deux ensembles des dictionnaires et des périodiques.

Depuis la page d’accueil de Medic@, il est désormais possible de lancer une recherche par mots clés non plus seulement sur les notices des documents, mais aussi sur le texte des tables des matières.

Nouvelle interface Medic@

Par exemple, la recherche « sclérose en plaques » renvoyait douze documents contenant le nom de cette maladie dans leur titre. La nouvelle interface renvoie trente-cinq documents, parce qu’elle repère également la présence d’articles de revues, de notices de dictionnaires et de chapitres de livres.

Cette interface améliore donc nettement les possibilités d’exploration des documents dans Medic@.

Elle met également en valeur la présence de 68 000 notices de documents numérisés par d’autres bibliothèques numériques dans le domaine de l’histoire de la santé.

Par défaut, les résultats de recherche sont triés par « pertinence » : un algorithme pondère l’intérêt probable en fonction du nombre d’occurrences des mots clés et de leur place. Les résultats peuvent être retriés par date, par titre ou par auteur.

L’interface de recherche précédente n’a pas été supprimée : il reste possible de chercher seulement sur les notices, ce qui est parfois plus commode, par exemple si on veut un document précis.

Les moteurs de recherche dédiés aux dictionnaires et aux périodiques sont également toujours présents, bien que les données qu’ils interrogent soient prises en compte par la nouvelle interface : en effet, ils permettent d’effectuer des recherches ciblées sur un seul dictionnaire ou un seul périodique, par exemple, et sont donc parfois plus pratiques que le nouvel outil.

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions en cliquant ici.

Medic@ : 11 400 documents en histoire de la santé, 3 millions de pages, 68 000 notices provenant d’autres bibliothèques numériques.

Politique documentaire de Medic@

Autres ressources liées à Medic@ :

Banque d’images et de portraits

Base bio-bibliographique